Obersteigen

Chapelle Sainte-Marie-de-l’Assomption

Présentation

Cette ancienne église conventuelle terminée entre 1220 et 1225 constitue un exemple intéressant de transition entre le style roman (portail occidental et baies en plein-cintre) et le gothique (contreforts à ressauts, ogives reposant sur un faisceau de colonnettes, chapiteaux à crochets…). Ce nouvel apport stylistique, vraisemblablement sans rapport direct avec l’arrivée de l’atelier chartrain du chantier du croisillon sud de la cathédrale de Strasbourg, témoigne plutôt d’influences bourguignonnes transitant vers la Lorraine. Des bâtiments conventuels de la communauté de chanoines augustins, seuls le réfectoire, une tour de guet et l’ancienne maison du prieur sont encore visibles.

Galerie photos

En savoir plus

L’ancienne église conventuelle d’Obersteigen, bien que romane en grande partie, constitue un jalon important dans la pénétration de l’art gothique en Alsace.

De dimensions modestes, la chapelle dédiée à l’Assomption de la Vierge Marie présente une façade occidentale avec, à sa base, un portail en plein-cintre et, sur sa partie supérieure, un pignon percé de deux fenêtres cintrées très étroites et d’un oculus central. La nef est épaulée par des contreforts à double ressaut et couronnement en bâtière. Les fenêtres en plein-cintre du chœur sont plus hautes que celles de la nef. La façade nord était primitivement masquée par le cloître.