ALTENSTADT, église Saint-Ulrich

Présentation

Église de plan basilical dont les trois nefs charpentées et la tour porche datent du 12e siècle. Les trois absides du chœur sont d’époques différentes (gothique au nord, du 19e siècle pour les autres). La nef romane se compose de cinq travées ouvertes sur les bas-côtés par des arcs en plein cintre qui reposent sur des piliers en pierre de taille. Ceux-ci, carrés à l’origine, ont vu leurs angles abattus (retaillés) pour leur donner une section octogonale. Remarquable : le linteau sculpté de sept médaillons représentant la main de Dieu au centre et, de part et d’autre, des agneaux, des motifs végétaux et des formes géométriques. Sur le linteau on peut lire l'inscription "J+HOC QUI COENOBIUM CUPITIS TRANSIRE DECORUM POSITE SUPREMAM ABBATIS VENIAM LIUTHAR(DI) SUBERAM" que l'on peut traduire par "Vous qui désirez franchir le seuil de ce beau couvent demandez-en toujours la haute faveur à l'abbé Liuthar" (abbé régisseur de l'abbaye de Wissembourg de 1002 à 1032).


Téléchargez PDF Fr-D-GB