COURVILLE : Eglise Saint-Julien

Présentation

L’Église de Courville présente un aspect déconcertant car elle a deux étages. Une première partie du second étage fut édifié dès le 13e siècle au dessus de la tour porche et de la tribune (constituant ainsi un 3e niveau), cette extension fut elle-même agrandie dans un second temps (16e siècle) au dessus des deux premières travées de la nef. Ce deuxième étage servait de chapelle haute à l'Archevêque de Reims et était relié au Château par une passerelle en bois. Vue de l’extérieur la toiture fait donc un décrochement à hauteur des deux travées orientales de la nef jusqu’à la tour de croisée. La nef est particulièrement belle. Elle est romane si l’on fait abstraction du voûtement en berceau qui date du 19e siècle et du bas-côté sud très restauré. Les quatre travées sont partagées par des pilastres qui reçoivent les formerets et des colonnes engagées qui reçoivent aujourd’hui les doubleaux de la voûte. Les grandes arcades en plein cintre et à double rouleaux reposent sur des colonnes engagées vers l’intérieur de l’arc. Elles sont trapues comparées aux colonnes très élancées qui donnent dans le vaisseau principal. Les chapiteaux, d’une belle facture, présentent une grande variété décorative. La nef et le chœur dateraient du premier tiers du 12e siècle (on peut parfois lire fin 11e) tandis que le transept aurait été (re)construit à la fin du 12e siècle.