VIGNORY : Eglise Saint-Etienne

Présentation

L’église de Vignory est un remarquable exemple du premier art roman dans l’Est de la France. Sa première pierre a été posée en 1032, par la volonté de Guy de Vignory, premier seigneur du nom. Cette première période de construction s’achève probablement vers 1054, date de la consécration de l’édifice par l’évêque de Langres. La superbe nef est de cette époque. Le chœur, avec déambulatoire et trois chapelles rayonnantes, date lui d’une seconde période de construction (second quart du 12e siècle). Le clocher daterait enfin de la seconde moitié du 12e siècle.

En dehors des 5 chapelles latérales du côté sud la nef garde une belle unité. Son élévation est remarquable. Les grandes arcades reposent sur des piliers barlongs dont les impostes sont sculptées de motifs géométriques et végétaux (deux colonnes se font néanmoins face dans les dernières travées orientales). Le second étage est percé d’une série de baies géminées à claire-voie car elles n'ouvrent pas sur une tribune mais tout simplement sur les bas-côtés, un trait qui semble hérité de l'antiquité classique. Elles sont séparées par des piliers qui respectent le rythme des grandes arcades du 1er niveau. Les impostes et chapiteaux de cet étage sont sculptés. Même alignement des fenêtres hautes du 3e niveau par rapport aux grandes arcades. L’arc diaphragme séparant nef et chœur semble n’avoir été percé de deux étages de baies que lors de restaurations au 19e siècle.

En savoir plus en vidéo