HEILIGENSTEIN, château fort du Landsberg

Présentation

Donjon et logis sont de la fin du 12e siècle. Ce château  était destiné à assurer la défense des abbayes du Mont Sainte-Odile, de Niedermunster, de Truttenhausen et d'Andlau. Le corps de logis, construit en bel appareil de pierre en bossage, montre encore des baies romanes et un oriel qui, vu de l’extérieur, évoque le chevet d’une abside romane décoré de lésènes. Il s’agissait effectivement d’un petit oratoire. Sa voute en cul-de-four présente à l’intérieur des traces de polychromie. Une niche servait de tabernacle.